Portail Internet des Crêtes Préardennaises

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Toutes les actualités des crêtes Préardennaises

PROJET DE TERRITOIRE - D.Jestin témoigne

Mardi 24 février se tenait le tout premier atelier de concertation du Projet de territoire 2015, avec un thème pour le moins fédérateur : patrimoine (touristique, culturel, naturel, paysager, identitaire...). Pendant plus de 2 heures, quelques 25 participants de tous horizons (monde associatif, société civile, élus locaux...) ont réfléchi lors de tables rondes sur le visage à donner au territoire en matière de patrimoine.
 
Des échanges fructueux qui laissent augurer des pistes de réflexion intéressantes pour les prochains ateliers (24/03, 29/04 & 09/06). A la fin de la soirée, David Jestin le nouveau Président de l'Office de Tourisme des Crêtes Préardennaises nous a livré ses premières impressions.
 
Quel est votre sentiment sur la dynamique touristique du territoire ?
David JESTIN : Le potentiel touristique du territoire semble être sous-exploité. Il existe bien une offre (Domaine de Vendresse, La Cassine, Relais de poste aux Chevaux de Launois, Chêne Perché...) mais il serait intéressant de créer une structure touristique commune avec les intercommunalités voisines (Pays Rethélois et Argonne Ardennaise) afin de communiquer sur une destination plus vaste : le " Sud Ardennes ". Une réflexion globale sur les offres structurantes de cette grande destination aurait un tout autre impact auprès des touristes, qui ne seraient ainsi plus cloisonnés par le découpage administratif de chacun de ces 3 territoires. Je pense qu’il est temps d’avoir une réflexion poussée sur l’avenir du Sud-Ardennes. Il y aurait ainsi 3 destinations possibles dans notre département, les vallées de la Meuse et Semois, la grande agglo et le Sud-Ardennes.
 
Vous venez de participer au premier des ateliers du Projet de Territoire 2015. Qu’attendez-vous des prochains ateliers ?
David JESTIN : Développer en relation avec le territoire Sud-Ardennes, un projet touristique sur l’aménagement de la vallée de l’Aisne, car l’eau (ici la rivière Aisne) est un atout pour le développement du tourisme. Le tourisme est créateur d’emploi non délocalisable, faut-il le rappeler.
 
Aucunes limites, aucunes contraintes : comment voyez le territoire dans 15-20 ans ?
David JESTIN : Le Sud Ardennes : une destination " Week-end détente " où l’on se ressource, pour la clientèle parisienne à moins de 2h/3h. Des offres cours séjours à thêmes " all-inclusive " vélo, moto, chevaux, chasse, pêche, marche... Une voie verte sur les abords de l’Aisne de Pont à Bar à Rethel et création d’une offre touristique ludique et récréative sur plusieurs portions aménagées. De la location de Gyropode, de monocycles électriques, l’aménagement de zones de baignade afin de proposer des activités modernes comme le Flyboard, le paddle, les ballons humains flottants...