Portail Internet des Crêtes Préardennaises

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Préserver la qualité de l’eau potable

Protection des captages contre les poullutions accidentelles et directes.
La Communauté de Communes travaille en partenariat avec la DDT (anciennement DDEA), l'AESN, AERM et l' ARS (ancienne DDAS) pour protéger la ressource en eau et son aspect sanitaire.
Pour cela, tout captage doit déterminer les périmètres de protection avant 2010 en constituant une Déclaration d'Utilité Publique (DUP). 3 périmètres sont définis, après étude environnementale et hydrogéologique, permettant de lutter contre les polutions directes et accidentelles :
  • Le périmètre immédiat (clôturé et propriété de la commune)
  • Le périmètre rapproché (certaines restrictions peuvent être mises en place, comme l'interdiction de dépôt de fumier)
  • le périmètre éloigné
Protection des capatages contre les pollutions diffuses.
Lors des Tables Rondes du Grenelle de l'environnement, la préservation à long terme des ressources en eau utilisées pour la distribution d'eau potable a été identifiée comme objectif prioritaire. Une des actions qui a été retenue pour atteindre cet objectif (et traduite dans la Loi Grenelle 1) est d'assurer la protection de l'aire d'alimentation des 500 captages les plus menacés par les pollutions diffuses (d'ici 2012).

Plusieurs captages du territoire des Crêtes Préardennaises sont concernés par cette démarche. Un long travail de collaboration entre agriculteurs et l'ensemble des services permettra de retrouver des réserves de bonne qualité en mettant en place des mesures agro-environnementales, comme le passage à l'agriculture bio par exemple.

Le savez-vous ? Certains polluants restent plusieurs décennies dans les nappes et deviennent encore plus toxique en se dégradant (Arsenic, atrazine, …). Ne buvez pas l’eau du puit avant d’avoir bien connaissance de la qualité de l’eau.