Aides aux agriculteurs

Afin de main­­­­­­­­­­­­te­­­­­­­­­­­­nir sur les Crêtes, une agri­­­­­­­­­­­­cul­­­­­­­­­­­­ture perfor­­­­­­­­­­­­mante, diver­­­­­­­­­­­­si­­­­­­­­­­­­fiée et durable, la Commu­­­­­­­­­­­­nauté de Communes a mis en place, à la rentrée 2020, une série d’aides à desti­­­­­­­­­­­­na­­­­­­­­­­­­tion des agri­­­­­­­­­­­­cul­­­­­­­­­­­­teurs.

Jean-Marie Oudart - Développement durable - cretes preardennaises

Jean-Marie Oudart
2ème Vice-Président

Les agri­­­­­­­­­­­­cul­­­­­­­­­­­­teurs des Crêtes peuvent ainsi béné­­­­­­­­­­­­fi­­­­­­­­­­­­cier de subven­­­­­­­­­­­­tions pour la réali­­­­­­­­­­­­sa­­­­­­­­­­­­tion de travaux, d’études, l’ac­qui­­­­­­­­­­­­si­­­­­­­­­­­­tion de maté­­­­­­­­­­­­riels ou encore l’em­­­­­­­­­­­­bauche d’un sala­­­­­­­­­­­­rié en CDI et ce, dans la limite de 5 000 € par an selon les dispo­­­­­­­­­­­­si­­­­­­­­­­­­tifs (à consul­­­­­­­­­­­­ter ci-contre).

Ces aides sont desti­­­­­­­­­­­­nés à soute­­­­­­­­­­­­nir :

  • les éleveurs, arbo­­­­­­­­­­­­ri­­­­­­­­­­­­cul­­­­­­­­­­­­teurs, marai­­­­­­­­­­­­chers et horti­­­­­­­­­­­­cul­­­­­­­­­­­­teurs dans l’exer­­­­­­­­­­­­cice de leur métier,
  • la créa­­­­­­­­­­­­tion d’em­­­­­­­­­­­­ploi sala­­­­­­­­­­­­rié en CDI et à plein temps
  • la diver­­­­­­­­­­­­si­­­­­­­­­­­­fi­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­tion, à la commer­­­­­­­­­­­­cia­­­­­­­­­­­­li­­­­­­­­­­­­sa­­­­­­­­­­­­tion en circuits courts et à la vente directe
  • la maitrise de l’éner­­­­­­­­­­­­gie et la produc­­­­­­­­­­­­tion d’éner­­­­­­­­­­­­gies renou­­­­­­­­­­­­ve­­­­­­­­­­­­lables dans les exploi­­­­­­­­­­­­ta­­­­­­­­­­­­tions agri­­­­­­­­­­­­coles
  • la plan­­­­­­­­­­­­ta­­­­­­­­­­­­tion de haies.

L’at­­tri­­­bu­­­tion de ces aides est régie 

par un règle­­­ment d’in­­ter­­­ven­­­tion.

Pour être éligible aux diffé­­­­­­­­­­­­rentes aides, le deman­­­­­­­­­­­­deur doit a minima remplir les condi­­­­­­­­­­­­tions suivantes :

  • Domi­­­­­­­­­­­­ci­­­­­­­­­­­­lia­­­­­­­­­­­­tion du siège social sur le terri­­­­­­­­­­­­toire de la Commu­­­­­­­­­­­­nauté de Communes
  • Justi­­­­­­­­­­­­fi­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­tion d’une acti­­­­­­­­­­­­vité profes­­­­­­­­­­­­sion­­­­­­­­­­­­nelle agri­­­­­­­­­­­­cole à titre prin­­­­­­­­­­­­ci­­­­­­­­­­­­pal ou secon­­­­­­­­­­­­daire
  • Respect des obli­­­­­­­­­­­­ga­­­­­­­­­­­­tions admi­­­­­­­­­­­­nis­­­­­­­­­­­­tra­­­­­­­­­­­­tives, sociales, fiscales et comp­­­­­­­­­­­­tables (les porteurs faisant l’objet d’une procé­­­­­­­­­­­­dure de liqui­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­tion ou de redres­­­­­­­­­­­­se­­­­­­­­­­­­ment judi­­­­­­­­­­­­ciaires ne sont pas éligibles).
  • Respect des normes en matière d’hy­­­­­­­­­­­­giène, de bien-être des animaux et d’en­­­­­­­­­­­­vi­­­­­­­­­­­­ron­­­­­­­­­­­­ne­­­­­­­­­­­­ment.

Quelle est la marche à suivre pour béné­­­­­­­­­­­­fi­­­­­­­­­­­­cier d’une subven­­­­­­­­­­­­tion de la Commu­­­­­­­­­­­­nauté de Communes ?

  1. Prendre contact avec la Char­­­­­­­­­­­­gée de mission « Agri­­­­­­­­­­­­cul­­­­­­­­­­­­ture et Alimen­­­­­­­­­­­­ta­­­­­­­­­­­­tion durables »(isabelle.henry@­­­­­­­­­­les­­­­­­­­­­cretes.fravant d’in­­­­­­­­­­­­ves­­­­­­­­­­­­tir,
  2. Trans­­­­­­­­­­­­mettre la lettre de demande de subven­­­­­­­­­­­­tion type complé­­­­­­­­­­­­tée
  3. Attendre la récep­­­­­­­­­­­­tion du cour­­­­­­­­­­­­rier de la Commu­­­­­­­­­­­­nauté de Communes auto­­­­­­­­­­­­ri­­­­­­­­­­­­sant le démar­­­­­­­­­­­­rage du projet
  4. Cons­­­­­­­­­­­­ti­­­­­­­­­­­­tuer le dossier de demande de subven­­­­­­­­­­­­tion avec l’aide de la Char­­­­­­­­­­­­gée de mission Agri­­­­­­­­­­­­cul­­­­­­­­­­­­ture
  5. Déci­­­­­­­­­­­­sion d’une commis­­­­­­­­­­­­sion d’at­­­­­­­­­­­­tri­­­­­­­­­­­­bu­­­­­­­­­­­­tion pour vali­­­­­­­­­­­­da­­­­­­­­­­­­tion ou non de la demande de subven­­­­­­­­­­­­tion et infor­­­­­­­­­­­­ma­­­­­­­­­­­­tion offi­­­­­­­­­­­­cielle par cour­­­­­­­­­­­­rier
  6. Verse­­­­­­­­­­­­ment de l’aide sur présen­­­­­­­­­­­­ta­­­­­­­­­­­­tion des factures acquit­­­­­­­­­­­­tées